Express: Ian Shepherd "ne devrait pas assumer le blâme" pour GAME malheurs

Advertisement

Express: Ian Shepherd "ne devrait pas assumer le blâme" pour GAME malheurs

Le journal britannique The Daily Express a déclaré que l'ancien PDG Ian Shepherd ne devrait pas être blâmé pour la situation actuelle de GAME.

Shepherd a démissionné de son rôle de PDG et a quitté la société hier après que The GAME Group est entré en administration et PwC ont été mis en charge.

"Quand Ian Shepherd a pris la direction de GAME Group, le fan de la série Modern Warfare shoot 'em savait qu'il avait une bataille sur ses mains", écrit le journal. "En 2010, il ne pouvait pas prévoir à quel point il allait être difficile.

Shepherd ne devrait pas porter le blâme pour l'effondrement de l'entreprise près.

"Dès le début, il s'est retrouvé assiégé, chargé de lourdes dettes et de trop nombreux magasins et un bombardement croissant de l'Internet. Il savait qu'il devait transporter plus d'affaires vers le Web, mais, armé des finances défaillantes de Game, il a tout simplement manqué de temps. "

Le journal ajoute qu'il est confiant GAME va survivre à son administration actuelle et émergent comme un détaillant plus petit, mieux ciblée.

Il ajoute: «GAME est blessé, mais pas mortellement, et une version réduite semble certain de survivre, ce qui peut être peu de consolation pour les centaines de personnes qui perdront leur emploi ou les actionnaires qui ont vu leur investissement anéanti. "